deutsch  /  français
 
Logo PBD Suisse
Session d'automne du 9 au 27 septembre
Ils reste beaucoup à faire. De nombreux défis
en Suisse nécessitent des solutions
pragmatiques et raisonnables - exactement
ce que propose le PBD.

Le PBD durant la session d’automne

Le PBD durant la session d’automne

Bref résumé

Fin de la législature 2015-2019

La session d’automne marque la fin de la législature 2015-2019. Comme prévu, les prochaines élections ont fortement marqué cette session. Il a ainsi été possible de constater à plusieurs reprises qui se charge sérieusement de politique climatique et énergétique. Tous n’ont pas été à la hauteur de ce qu’ils avaient annoncé. Inutile de préciser que le PBD, sur ce point, a clairement assumé sa responsabilité écologique en tenant ses engagements.

En ce qui concerne la campagne électorale également, le PBD peut prétendre que « le juste milieu » peut aussi être « original mais correct ».

Congé paternité / deux initiatives populaires

Des dossiers politiques importants ont été traités au cours de cette session. Le congé paternité de deux semaines a représenté une avancée longtemps attendue. Pour y parvenir, il a fallu que chacun veille à ne pas se retrancher derrière ses propres idéaux et revendications. Ainsi, un compromis a – de nouveau enfin – été possible.

L’initiative de limitation déposée par l’UDC n’appelle quant à elle à aucun compromis. Elle est dangereuse et dommageable. Le PBD défend clairement la voie bilatérale et cette initiative vise justement à y renoncer.

Le débat visant à déterminer si un contre-projet crédible à l’initiative pour des multinationales responsables pouvait être formulé était attendu avec impatience. Hélas, une majorité au Conseil des États a retardé cette décision et reporté le projet. Le mécontentement est compréhensible. L’initiative va certes (trop) loin, mais certains de ses objectifs sont tout à fait louables. Le contre-projet du Conseil national serait synonyme de retrait. Le Conseil des États suscite maintenant une défiance inutile au lieu de finaliser un compromis.

Engagement pour des soins dignes en Suisse

Le PBD a déposé deux motions pour défendre son engagement pour des soins dignes en Suisse. Les lacunes en matière de soins sont scandaleuses. La qualité n’est pas le seul enjeu. Il en va aussi de la sécurité des patients. Les personnes nécessitant des soins sont réduites à un simple facteur de coûts et le personnel soignant est lentement poussé à bout. Pour le PBD, cette situation est inacceptable.

Il reste donc beaucoup à faire. De nombreux défis en Suisse nécessitent des solutions pragmatiques et raisonnables – exactement ce que propose le PBD.