deutsch  /  français
 
Logo PBD Bielersee
Votation populaire du 27 septembre 2020
Le comité du PBD Suisse recommande
à l'unanimité de soutenir le congé de
paternité.

Congé de paternité

Congé de paternité

Bref résumé

De quoi s’agit-il ?

Les pères devraient pouvoir prendre un congé payé de deux semaines dans les six mois qui suivent la naissance de leur enfant. Comme c’est déjà le cas pour l’allocation de maternité, ce congé serait financé par le régime des allocations pour perte de gain (APG). Voilà ce que prévoit le contre-projet indirect à l’initiative populaire « Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille ».

Contexte

Le 4 juillet 2017, l'association « Le congé paternité maintenant ! » a soumis les signatures pour une initiative populaire réclamant 20 jours de congé de paternité payé. En septembre 2019, le Parlement a adopté un contre-projet à l'initiative pour un congé de paternité de 2 semaines. Les initiateurs, menés par Travail.Suisse, l'organisation faîtière des salariés, ont alors retiré l'initiative. Un référendum contre cette modification de la loi a été organisé au début du mois de février 2020. Le comité référendaire est principalement composé de représentants de l'UDC et du JUDC.

Arguments

Parce que les pères veulent construire une relation avec leur enfant dès le début et soutenir leur partenaire, de nombreux hommes prennent des vacances ou un congé sans solde après la naissance. C'est un privilège que toutes les familles ne peuvent pas se permettre. La politique est donc appelée à créer enfin les conditions cadres appropriées pour que la Suisse puisse rattraper son retard massif par rapport aux autres pays européens. Dans d'autres pays, un congé parental approprié, réparti entre la mère et le père, a été établi depuis longtemps.

Arguments des opposants

Les principaux arguments des opposants au congé de paternité sont les suivants :

-       Pas plus de taxes sur les salaires.

-       Pas encore une autre assurance sociale, car nos services sociaux tels que l'AVS et l'AI ne sont pas financés à long terme.

-       Pas de charge supplémentaire pour les PME, le congé de paternité détruit leur compétitivité.

-       L’état n’a pas à se mêler encore plus des affaires des familles

Les partisans d'un congé de paternité

-       Conseil national (129 oui, 62 non)

-       Conseil des États (26 oui, 16 non)

-          PDC, Les Verts, PEV, PS

-          Travail.Suisse, Pro Familia Schweiz, männer.ch, Alliance F

Comité "Le congé paternité maintenant"

Le comité du PBD Suisse recommande à l'unanimité de soutenir le congé de paternité.